LURELU, printemps-été 2016, volume 39, no1

Perché sur mes hautes jambes  111

« Perché… est l’histoire d’un garçon qui devient de plus en plus grand jusqu’à atteindre les nuages du bout des doigts. Ses jambes ne cessent de croitre, au point qu’il rivalise avec les montagnes et peut faire le tour de la Terre en quelques enjambées. Dans sa poussée vertigineuse, la peur d’écraser le monde sous ses pieds l’immobilise.

Une beauté infinie se dégage de la plume soignée d’Hélène de Blois. Ses textes poétiques d’une sensibilité singulière nous transportent dans un univers fabuleux. Naviguant d’une rime à l’autre, son écriture est une sorte de mélodie apaisante qui calme les pires angoisses. Cet album traduit la force de l’imaginaire à percevoir dans de simples échasses la possibilité de se transformer en géant. Un hommage remarquable à la rêverie.

Les couleurs pastel qui teintent les illustrations de Valérie Boivin viennent appuyer toute la délicatesse des mots. Ses dessins harmonieux, élégants, équilibrés s’accordent parfaitement avec la douceur des propos. Sans oublier que la finesse de son coup de crayon transmet la pureté, l’innocence et la naïveté du personnage principal. Un style graphique touchant et méticuleux qui vient rappeler le lyrisme des phrases qui l’accompagnent.

En 2011 ainsi qu’en 2016, Valérie Boivin a gagné le Prix Illustration jeunesse du Salon du livre de Trois-Rivières, catégorie Relève, et en 2013 le prix Cécile Gagnon, volet Album. »

ALEXANDRA GIRARD, pigiste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *